Africa We Want

Rwanda : Renaissance du partenariat BRD-AFD…

L’Agence Française de Développement (AFD) et la Banque Rwandaise de Développement (BRD) viennent de signer un accord de partenariat à Kigali. Il a été lancé par l’octroi d’un crédit exceptionnel de 20 millions d’Euros.

Le Directeur Général de AFD, Rémy Rioux, et la Directrice Générale de BRD, Kampeta Pitchette Sayinzoga ont signé ce 31 mars à Kigali un accord de partenariat.
« Cet accord nous permet de créer un lien à moyen et à long terme entre nos deux institutions, » révèle Kampeta Pitchette Sayinzoga.
Cette action a été précédée par la signature d’une ligne de crédit d’environ 20 millions d’Euros (plus de 22,5 milliards de FRWs) à un taux préférentiel. « Pour la BRD, c’est la meilleure façon de relancer ce partenariat à travers cette ligne de crédit vraiment exceptionnelle, » déclare la Patronne de cette banque publique de développement, Kampeta Pitchette.
Ce fond permettra à la BRD de financer les entrepreneurs rwandais post covid-19 affectés par la crise sanitaire mondiale. Il contribuera également au financement de la relance économique.
Selon Madame Kampeta Pitchette, l’accord de partenariat entre BRD et AFD permet aux deux institutions d’aller au-delà de cette ligne de crédit de 20 millions d’Euros.
BRD pourrait profiter de l’expérience de AFD pour avoir accès à des financements verts. Rémy Rioux. (Photo le Canapé)
Ainsi BRD pourrait profiter de l’expérience de AFD pour avoir accès à des financements verts. « BRD va être la première banque à octroyer des crédits verts. Ce qui va inspirer les autres, » montre Rémy Rioux, Directeur général de AFD.
En outre, les deux institutions travailleront ensemble pour avancer des prêts à l’industrie créative, la culture, le sport, le numérique et l’agriculture.
Aujourd’hui, BRD fait partie de « Finance in Common », un club international des Banques publiques de développement. Elle a été invitée par Rémy Rioux, président de cette organisation. « Ce qui se passe au Rwanda, intéresse le reste du monde, » justifie-t-il sa décision.
D’après Rémy Rioux, la relation entre BRD et AFD est très exemplaire. (Photo le Canapé)
Chaque banque publique membre de ce club exprime sa façon de financer la transformation de sa société. Les participants apprennent des expériences, des échecs et des succès enregistrés dans les pratiques quotidiennes et professionnelles.
BRD-AFD, des relations de longue date
D’après Rémy Rioux, la relation entre BRD et AFD est très exemplaire, à l’instar des relations se développant entre la France et le Rwanda.
« La relation entre l’AFD et la BRD est très ancienne, » rappelle Rémy Rioux. Cette institution française de financement avait été actionnaire de la Banque Rwandaise de Développement avant le génocide contre les Tutsi de 1994. Et cela pendant longtemps, selon Rioux.
Le Représentant de AFD-Bureau de Kigali, Arthur Germond, debout et l’Ambassadeur Antoine Anfré assis. (Photo le Canapé)
« On souhaite depuis 2019 reprendre ce dialogue, recréer, transformer car il ne sera jamais le même qu’avant, » donne-t-il le ton à une prochaine intervention dans un contexte de nouvelles relations Franco-Rwandaises. « On enlève les obstacles, on est en train d’avancer, » annonce-t-il.
Le Directeur général de l’Agence Française de Développement (AFD) a signé un partenariat avec la Banque Rwandaise de Développement (BRD) après avoir inauguré les bureaux de la représentation de cette institution publique française à Kigali.
La cérémonie a eu lieu en présence de l’Ambassadeur de France Antoine Anfré et de la secrétaire d’Etat chargée de la planification économique, Dr Claudine Uwera. Dans la région, il n’y avait que la branche de Nairobi.

Par Gérard Rugambwa

Author: MANZI
9

0 Comments

Leave a comment

RwandaPodium © All Rights Reserved. Powered by thesublime.rw