S'exprimant à l'ADL, le chef de Kakhol lavan dit à propos de la formation d'un gouvernement : « L'unité n'est pas que tous pensent la même chose et travaillent pour un seul homme ». Par Times of Israel

 





Le président de Kakhol lavan, Benny Gantz, s'exprime lors de la conférence de l'ADL sur la cohésion sociale en Israël, à Airport City près de Tel Aviv, le 5 novembre 2019. (Avshalom Shoshoni/Flash90)

Le président de Kakhol lavan, Benny Gantz, s'exprime lors de la conférence de l'ADL sur la cohésion sociale en Israël, à Airport City près de Tel Aviv, le 5 novembre 2019. (Avshalom Shoshoni/Flash90)

Israël ne doit pas soutenir des régimes racistes ou vendre des armes à des nations impliquées dans des actions génocidaires, a déclaré mardi Benny Gantz, le dirigeant de Kakhol lavan.

S’exprimant lors du troisième sommet annuel de la Anti-Defamation League sur la cohésion sociale en Israël, qui se tient dans la zone industrielle Airport City près de l’aéroport Ben Gurion, M. Gantz, qui tente actuellement de former un gouvernement de coalition, a déclaré qu’Israël « doit faire en sorte que nous ne légitimions pas les régimes racistes ».