Deux femmes civiles arrêtées avec les munitions d’armes et d’autres effets militaires a kiwanja, Nord-Kkivu. Par Christopher Mulakirwa



Munitions d'armes à kiwanja nord kivu



Deux femmes civiles qui provenaient de la ville de Goma, ont été arrêtées par les éléments de la police ce dimanche 3 novembre, à la barrière de Nyongera à 1 kilomètre du centre commercial de l’agglomération de Kiwanja en territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu.

Après les avoir fouillées, plusieurs effets militaires ont été découverts dans leurs bagages notamment des munitions d’armes et des tenues militaires similaires à celles de la garde rapprochée du président de la République «GR».

Selon les précisions données à la Rédaction de l’interview.cd, la soirée de ce même dimanche par Aimé Mukanda Mbusa de la « Grande Société Civile du Congo »/ Rutshuru.

Cette situation plonge désormais, les habitants dans une totale psychose craignant ainsi pour leur propre sécurité.

Certains témoignages recueillis sur place indiquent que l’une de ces femmes seraient concubine à un 1er Lieutenant militaire résident à Kisangani, pendant que cette dame, interrogée par des sources sur place dit qu’elle est bien connue en groupement de Binza dans le Rutshuru.

Par contre, les forces vives ajoutent que ces femmes seraient en partance pour Katwiguru où se situent les camps des rebelles des Forces Démocratiques pour la Libération du Rwanda « FDLR » pour remettre ses effets militaires à ces combattants.

La « Grande Société Civile du Congo » section de Rutshuru demande aux autorités compétentes de déférer ces femmes devant la justice congolaise afin qu’elles soient punies conformément à leur infraction.