Un sommet des chefs d'Etat et du gouvernement de la Communauté économique des Etats d'Afrique centrale  - CEEAC

 

 




La nouvelle réforme institutionnelle de la CEEAC sera l'objet de cette grande messe sous régionale. « Les textes établissent le cadre de la réforme. C'est après leur adoption par la Conférence des chefs d'Etat et de gouvernement que commencera sa mise en œuvre effective », précise le communiqué.

Les orientations des plus hautes autorités de la CEEAC au sujet de cette réforme sont nombreuses. Elles consistent entre autres à transformer le secrétariat général actuel en une Commission, en vue de doter l'organe exécutif de plus de prérogatives et de marge de manœuvre pour conduire le processus d'intégration.

La CEEAC regroupe l'Angola, Cameroun, République Démocratique du Congo, République du Congo, République centrafricaine, Gabon, Guinée Equatoriale, Sao Tomé et Principe, Tchad, Burundi et Rwanda.