Le CNLG a lancé vendredi ses activités dans la perspective de la 25ème commémoration du génocide contre les Tutsi. CP



La Commission nationale rwandaise de lutte contre le génocide (CNLG) a lancé vendredi ses activités dans la perspective de la 25ème commémoration du génocide rwandais de 1994 contre les Tutsis prévue en avril.

Les activités qui vont durer 60 jours à compter du 7 février porteront sur l’unité, la justice, la responsabilité et la lutte contre l’idéologie du génocide, a déclaré Jean-Damascene Bizimana, secrétaire exécutif du CNLG, lors d’une conférence de presse à Kigali, la capitale du Rwanda.

Les principales activités qui auront lieu dans tout le pays en prévision de la commémoration de cette année incluent des visites d’anciens soldats blessés pendant la guerre et vivant avec un handicap, et aux femmes âgées qui ont perdu tous leurs enfants, a déclaré Bizimana.

Parmi les autres activités figurent des visites sur les sites commémoratifs du génocide ainsi qu’une conférence internationale sur le génocide qui se tiendra à Kigali, a-t-il déclaré.

La commémoration du génocide offre une occasion de se souvenir des victimes du génocide et d’apprendre des leçons tirées de l’histoire, a déclaré Bizimana.

Le génocide de 1994 contre les Tutsis a fait plus d’un million de morts, principalement des Tutsis, en l’espace de trois mois.