La Première Dame du Rwanda, Jeannette Kagame, a déclaré que pour réinventer le Rwanda, il faut investir dans son peuple.


Jeannette Kagame, a déclaré que pour réinventer le Rwanda à la suite du génocide de 1994 contre les Tutsis, qui avait dévasté le pays, il fallait travailler dur pour investir dans cet atout essentiel qui est le peuple rwandais. La Première Dame a pris la parole lors du déjeuner de prière national tenu mercredi à Washington DC.

Dans ses déclarations en anglais, elle a dit que «les progrès réalisés par le Rwanda résultent de politiques et de structures inclusives. Cela reflète clairement les rendements positifs de notre décision d'investir dans notre plus grand atout - le peuple rwandais ».

Elle a donné l’exemple d’une jeune femme survivante du génocide contre les Tutsi qui est «Geraldine, est une jeune mère comme Nelly, mais elle a perdu ses parents et ses trois frères et sœurs pendant le génocide contre les Tutsis, mais elle est maintenant dans une position de leader, tout comme Nelly. Et comme Nelly, on s'attend à ce qu'elle donne le meilleur d'elle-même ».

"Imaginons un instant un jeune dirigeant héritant d'un pays peuplé des Nellys et des Geraldines", comment réconciliez-vous ces deux? "

«Comment pouvons-nous nous réconcilier: des centaines de milliers de tueurs, encore plus de survivants, des dizaines de milliers de veuves et d'orphelins en deuil ? Et surtout, comment pouvons-nous réconcilier suffisamment un peuple pour rompre le cycle de la haine? "

«Laissons-nous nous consacrer à défendre l’Unité en tant que principe fondamental, tout en sachant que cela ne sera possible que si nous croyons en la pratique de tous pour un et une pour tous».

«C’est l’héritage le plus important que nous puissions laisser à nos enfants et aux générations futures.»