KIGALI : La Mairesse de Tunis « Court » Pour l’Environnement au Rwanda

Fraîchement élue mairesse de Tunis, Souad Abderrahim, a participé ce dimanche 5 août 2018, à l’événement « Journée Sans voitures » à Kigali, la capitale Rwandaise. Par W.J




Dans une déclaration médiatique, la mairesse islamiste a affirmé que par le biais de cet événement, elle aspire à se servir du sport pour la promotion de l’unité et la réconciliation, indiquant qu’elle espère reproduire cette expérience à Tunis afin d’entretenir de bonnes relations avec le monde.

Quand on n’a aucun programme, aucun projet, aucune vision, aucune idée pour résoudre les problèmes accablants de la ville de Tunis, on recourt soit au sophisme (amour, unité, réconciliation, tolérance…), soit au populisme (sortir faire le ménage à minuit à l’avenue Bourguiba) sans oublier bien sûr de mémoriser ces moments « émouvants » en photos!
Le jour où la mairesse « a tout fait » à la grande Avenue de Tunis, les rues avoisinantes à l’instar de la Rue d’Espagne ou encore rue Charles de Gaule, croulaient sous des tas d’ordures, mais il paraît que son photographe, s’était consacré au « shooting » de la mairesse.

Il est vrai qu’on souhaite vivement reproduire l’expérience rwandaise dans notre pays, ce n’est nullement pour « l’unité et la réconciliation » comme le disait la mairesse qui a pris l’habitude de lancer des reflexions vagues, dépouillées de sens et hors contexte, mais pour faire de la triste et maudite capitale tunisienne une ville « modèle » de propreté, de développement et de bonne gouvernance comme Kigali.