La 11e Conférence biennale du Réseau des institutions nationales africaines des droits de l’Homme (INDH) s’est déroulée du 7 au 9 novembre 2017 à Kigali (Rwanda), avec le soutien de l’OIF.




Cette rencontre a réuni des représentants de ces institutions provenant de toute l’Afrique mais également d’autres régions de l’espace francophone, ainsi que des experts internationaux, régionaux et nationaux, des représentants des organisations non gouvernementales et des organisations internationales, intergouvernementales et régionales.
Au programme des échanges : les droits de l’Homme et le rôle des INDH dans le cadre de l’Agenda 2030 pour le développement durable et de l’Agenda 2063 pour l’Afrique.
La Conférence était organisée par le Réseau des institutions nationales africaines des droits de l’Homme (RINADH) et accueillie par la Commission nationale des droits de l’Homme du Rwanda, en collaboration avec l’Union africaine, le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), le Haut-Commissariat aux droits de l’Homme (HCDH), le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) et l’OIF.