Le sommet de l’UA aura lieu en juillet 2018 et le nom du président Kagamé est avancé pour succéder à Alpha Condé à la présidence. Par APA


Cette annonce a été faite par le ministre mauritanien pendant qu’il défendait la loi de finances rectificative du budget de l'Etat pour l'année 2017, lors d’une séance plénière de l'Assemblée nationale, samedi soir à Nouakchott.
C’est la première fois que la Mauritanie va abriter un sommet de l’organisation continentale.
Le pays avait accueilli l’année dernière, un sommet de la Ligue arabe.
Le nom du président Paul Kagamé du Rwanda est avancé pour succéder à Alpha Condé actuel président en exercice de l’UA, en janvier prochain, lors du 30ème sommet de l’organisation panafricaine. L’UA vient d’enregistrer plusieurs réformes majeures, notamment l’acquisition d’une taxe de 0,2% sur le tarif des importations pour se financer elle-même.
Créée en 2002 à Durban en Afrique du Sud en application de la déclaration de Syrte du 9 septembre 1999, l’UA a remplacé l’Organisation de l’unité africaine (OUA).
Le 28ème sommet annuel de l'UA tenu le 30 et 31 janvier à Addis Abeba, a acté la réintégration du Maroc au sein de l’organisation continentale, 33 ans après avoir claqué la porte pour protester contre l'admission de la République arabe sahraouie démocratique. Rabat précise toutefois que ce retour ne signifie pas une reconnaissance de la RASD.