Thomas Ngeze, un avocat Belgo-rwandais était trouvé mort dans sa chambre d’hôtel en Afrique du Sud. Son ami, Pieter-Jan Staelens, qui enquêtait sur sa mort, a aussi été retrouvé mort sur la route toujours en Afrique du Sud.

Inaugurés en novembre 2016, les nouveaux locaux de la branche d’Arusha du Mécanisme pour les Tribunaux pénaux internationaux (MTPI) abriteront leurs toutes premières auditions du 24 au 28 septembre prochains. Ephrem RUGIRIRIZA, JusticeInfo.Net

Three Rwandan prisoners convicted of genocide by the ICTR have requested early release from the United Nations Mechanism for International Criminal Tribunals. This has drawn widespread anger in Rwanda – from citizens and the government. We spoke to Jennifer Trahan about how this process might unfold. By MENAFN

La parole se libère au sein du clergé catholique romain. L’agence de presse américaine Associated Press a révélé une vague d’abus sexuels qu’auraient subis des sœurs catholiques de la part de prêtres. Lundi, une association de nones américaines a appelé ses consœurs à dénoncer tout abus. Par Carole Kouassi

In 1994, Hutu extremists killed an estimated eight hundred thousand Tutsis in just a hundred days. Now the victims are decrying the early release from prison of the genocide’s perpetrators. By Jina Moore former East Africa bureau chief for the New York Times.

On ne peut se lasser de remercier et féliciter Daphrosa et Alain pour le combat qu’ils mènent pour la vérité et la justice à rendre aux victimes du génocide contre les Tutsi en débusquant et traduisant en justice les criminels.

Barahira et Ngenzi, Deux anciens maires rwandais accusés d’avoir ordonné des massacres de Tutsis au Rwanda en 1994 ont été condamnés vendredi à la prison à perpétuité par la cour d’assises d’appel de Paris, qui a confirmé le verdict prononcé en première instance.

Le parquet général a requis en appel, mercredi à Paris, la réclusion criminelle à perpétuité à l’encontre de deux anciens bourgmestres rwandais, accusés d’avoir participé au génocide des Tutsi dans leur village de l’est du Rwanda en avril 1994. Par AFP