Le Rwanda et le Maroc échangent sur l’amélioration le secteur de la justice via les  technologies de l’information et de la communication. Par Agence Ecofin




Le 21 janvier 2019 à Kigali, les deux pays, représentés par leur ministre de la justice respectif, le Marocain Mohamed Aujjar et le Rwandais Johnston Busingye ont signé à cet effet, un accord de collaboration pour la numérisation des tribunaux. 

Selon Johnston Busingye, le Rwanda s’est engagé depuis 2004 dans l’introduction des TIC dans le secteur de la justice afin de faciliter les procédures. Le secteur qui dépendait encore beaucoup des interventions manuelles et du papier, est aujourd’hui à une toute autre étape. « Nous sommes à un niveau où les individus se tiennent informés de l’évolution de leurs affaires en ligne et reçoivent des messages téléphoniques au sujet de leurs procédures. La seule chose qui oblige encore les gens à comparaître devant les tribunaux ce sont les auditions.», a expliqué le ministre rwandais de la justice.

Au Maroc, dans le cadre de la stratégie Maroc Digital 2020, le gouvernement a doté le ministère de la justice d’un site Internet et une application mobile e-justice qui facilitent l’interaction avec les usagers. Aujourd’hui, les Marocains peuvent suivre en ligne leurs affaires pendantes devant les tribunaux, effectuer des demandes en ligne de documents judiciaires comme l’extrait de casier judiciaire et les obtenir par mail. 

L’expertise acquise par le Rwanda et le Maroc au fil des années, n’est pas similaire. Chaque pays veut tirer parti de celle développée par son partenaire pour améliorer davantage l’efficacité de son propre système judiciaire.