Le ministre de la Justice, Mohamed Aujjar, a rendu dimanche un hommage aux victimes du génocide de 1994 au mémorial de Gisozi . Par Maroc diplomatique




M. Aujjar, accompagné d'une délégation du ministère de la Justice et de l’ambassadeur du Royaume à Kigali, M. Youssef Imani, a été guidé à travers les différentes sections du mémorial au cours desquelles il a été informé de l’histoire de la division ethnique au Rwanda, des circonstances du génocide contre les Tutsis et de ses conséquences sur le pays.

Dans une déclaration à la presse, M. Aujjar, en visite de travail de quatre jours au Rwanda, a salué le leadership du Rwanda et ses réalisations "admirables" qui se sont succédées depuis la fin du génocide.

« Visiter le mémorial du génocide à Kigali est un moment d'émotion très fort. Le Centre mémorial du génocide nous mène à tirer une série de conclusions, notamment la grandeur de la nation rwandaise qui a su traverser des évènements douloureux, inqualifiables et abjectes », a-t-il déclaré.

Il a souligné que le Rwanda, sous le leadership du président Paul Kagamé, a su surmonter ce drame humanitaire en parvenant à une réconciliation nationale, basée sur les valeurs humaines, la culture, la paix et les droits de l’Homme.

« Les réalisations du président Kagamé au Rwanda nous remplit de fierté en tant qu’Africains. Le Rwanda est devenu, quelques années après le drame de 1994, une success story grâce à ses multiples réalisations humaines, sociales, économiques et culturelles », a ajouté le ministre.

Par ailleurs, le ministre a fait observer que "le droit de mémoire est essentiel dans la mesure où il permet de revenir sur l’histoire pour prémunir et immuniser l’avenir".

Inauguré en avril 2004, à l’occasion du 10e anniversaire du génocide rwandais, le Centre mémorial du génocide de Kigali comprend trois expositions permanentes qui expliquent les circonstances de ce drame, les raisons de l'accentuation des tensions entre les groupes ethniques de ce pays d'Afrique de l’Est, les causes du déclenchement du génocide et le déroulement de cette tragédie.

Les diverses expositions s'appuient sur des photographies, des vidéos, des témoignages écrits et des articles divers, ainsi que sur des affiches d'information.

Ce mémorial rend un hommage significatif à l’ensemble des victimes du génocide et constitue un puissant outil de sensibilisation à l’adresse des générations futures.