AFRIQUE DU SUD : La Belgique s'Intéresse à la mort de Thomas Ngeze Fils du Génocidaire Hassan Ngeze et de Pieter-Jan Staelens

Thomas Ngeze, un avocat Belgo-rwandais était trouvé mort dans sa chambre d’hôtel en Afrique du Sud. Son ami, Pieter-Jan Staelens, qui enquêtait sur sa mort, a aussi été retrouvé mort sur la route toujours en Afrique du Sud.



Il y a quelques mois, Thomas Ngeze, a été trouvé pendu dans sa chambre d’hôtel à Johannesburg en Afrique du Sud. Thomas était le fils du fameux Hassan Ngeze, qui est actuellement en prison suite à sa condamnation comme génocidaire par le Tribunal Pénale Internationale pour le Rwanda. Le jeune Ngeze est décédé à 27 ans et il était spécialisé en droit international. Il s’était installé en Afrique du Sud.
Monsieur Pieter-Jan Staelens s’était rendu en Afrique du Sud pour enquêter sur la cause du décès de son ami Tomas Ngeze. Cet ancien avocat de Bruges, agé de 36 ans, a été retrouvé mort le long d’une route dans la région de Hermanus, près du Cap, le 29 juillet. Sa voiture était en feu. Des témoins auraient déclaré avoir entendu des coups de feu, mais les enquêteurs n’ont trouvé aucune trace de balles et n’excluent pas la thèse d’un accident.
La Belgique est intéressée par le décès de ses deux ressortissants, qu’elle trouve suspects, car les deux victimes avaient des connections et s’étaient tous installés en Afrique du Sud. Au moment où la famille Ngeze accuse le Rwanda pour les deux décès, le père de Pieter-Jan Staelens, qui est aussi l’ancien avocat de Hassan Ngeze, lui affirme qu’il n’a aucune preuve et que son fils n’avait avait aucune documentation sur le décès de Thomas Ngeze.