Le Salon de l'investissement et du commerce 2019 entre la Chine et l'Afrique s’est déroulé les 5 et 6 septembre à Quzhou, dans la province du Zhejiang. Par china.org.cn 





Une quarantaine d’intentions de coopération commerciale ont été affirmées entre les représentants africains et les entreprises locales de Quzhou et le montant prévu s'élevait à plus de 46,8 millions d’euros, a-t-on appris auprès de l’organisateur de l’événement, la branche du Conseil chinois pour la promotion du commerce international à Quzhou.

« Le salon est une plate-forme de communication. Même si c'est la première fois que je viens ici, j’ai déjà vu des opportunités et des dialogues s'ouvrir. La Chine et le Zimbabwe ont beaucoup à offrir l'un à l'autre et nous avons juste besoin de trouver un point de rencontre où nous puissions échanger le bénéfice de nos relations mutuelles », a indiqué Martin Chedondo, ambassadeur du Zimbabwe en Chine, lors d’une interview exclusive accordée à China.org.cn.

« La Chine apprend aux pays africains à "pêcher". C'est la raison pour laquelle nous adhérons à l'Initiative "La Ceinture et la Route" et l'apprécions, ainsi que le concept de construction d'une communauté avec un avenir commun pour l'humanité. La nature gagnant-gagnant de l'Initiative "La Ceinture et la Route" contribue à renforcer l'amitié enracinée de longue date entre la Chine et l'Afrique », a-t-il souligné au journaliste, qui lui demandait quelle signification l'Initiative revêt pour les échanges commerciaux sino-africains.

Organisé sur le thème « Approfondir la coopération économique et commerciale, construire une belle ville-jardin », le salon a attiré plusieurs envoyés diplomatiques, représentants des associations du commerce et entrepreneurs originaires de 17 pays africains, ainsi que 268 entreprises locales de Quzhou. La coopération potentielle s’étend dans divers domaines, tels que l'industrie mécanique, le textile, l’alimentation, l’électroménager, les équipements de lutte contre l’incendie et la formation professionnelle.

« La Chine s’intéresse toujours à l’Afrique et des Africains et les Chinois veulent vraiment s’investir en Afrique. Je trouve ce salon énorme et exceptionnel, qui permet d’établir un contact direct entre les entreprises chinoises et africaines », a commenté un représentant d’une société d’importation et d’exportation textile du Niger.

Lors de la cérémonie d’ouverture du salon, le bureau du Conseil chinois pour la promotion du commerce international à Quzhou a signé l’Accord de coopération pour la promotion du commerce et des investissements avec la Fédération mondiale des zones franches comerciales et la Chambre de commerce de Chine en Afrique du Sud.