Zura Karuhimbi, une rwandaise connue pour avoir aidé plus de 100 personnes pendant le génocide en 1994 est décédée lundi à l’âge de 93 ans.



La nouvelle de son décès a été relayée par plusieurs médias locaux, qui la qualifient d'« héroïne » pour son acte de bravoure.

Lorsque le génocide a éclaté en 1994, beaucoup avaient choisi de livrer voire massacrer les Tutsis et d'être récompensés pour leurs actes odieux.

Zura Karuhimbi avait pris sur elle , de cacher une centaine d’entre eux dans sa maison murée de boue dans le village de Musamo - dont des bébés sauvés sur le dos de leur mère morte.

Reconnue comme une guérisseuse traditionnelle, Karuhimbi avait profité de son titre pour menacer les milices Interahamwe et protéger les Tutsis réfugiés chez elle.

Son mari et plusieurs de ses enfants ont été tués pendant le génocide .

Lors de la 21ème commémoration du génocide en 2015 , des survivants du génocide avaient témoigné de manière émouvante de la façon dont Karuhimbi, malgré son manque de capacité, avait utilisé ses astuces pour sauver les Tutsi des mains des milices Interahamwe. Elle avait reçu une médaille pour son acte de bravoure.

Le génocide contre les Tutsi avait fait plus d’un million de morts , essentiellement des tutsi en 100 jours.