Les scientifiques arrivent de mieux en mieux à décrypter les signes du vieillissement du visage. Les gènes, mais aussi la cigarette, l'alcool, le soleil et le stress sont des facteurs importants dans ce processus. Par Caroline Lallemand





© Getty Images/iStockphoto

Comment peut-on expliquer qu'une personne semble plus âgée, parfois de 5 ans, qu'une autre alors qu'elles ont exactement le même âge s'interroge le journal flamand De Morgen? La découverte la plus récente dans ce domaine est que la vitesse de vieillissement d'un visage est en grande partie déterminée par une série de gènes, dont un en particulier a été trouvé récemment. Il se dénomme 'MC1R'. La personne qui possède certaines variantes spécifiques de pigmentation dans ce gène vieillit plus vite et cela se voit dans son visage.

Le chercheur Dorret Boomsma, psychologue biologique à la Vrije Universiteit Amsterdam et spécialisé dans l'étude de jumeaux, aime illustrer ses recherches par une photo des soeurs jumelles canadiennes Brenda et Barb. Agées de 52 ans, leurs visages accusent les signes du temps, mais de manière assez différente.

Brenda, avec son visage fin a l'air plus âgée que Barb. Elle présente plus de rides profondes, principalement au-dessus de sa bouche et sur son avant-front. La peau en-dessous de ses yeux est aussi plus marquée et gonflée. Ses lèvres sont plus fines. Son nez parsemé de davantage de taches de vieillissement. Comment cela se fait-il? Brenda a, contrairement à sa soeur jumelle, fumé pendant 14 ans un demi-paquet de cigarettes par jour. Elle s'est aussi beaucoup plus longtemps exposée au soleil. Pendant 30 ans, jusqu'à 10 semaines par an, 14 heures par jour. Sa soeur,durant la même période, n'a pris le soleil que 2 heures par semaine. Le fait que Barb semble plus jeune s'explique aussi par sa peau un peu plus pulpeuse, les rides sont de ce fait un peu lissées.

Department of Plastic Surgery, University Hospitals Case Medical Center © DR


Le vieillissement du visage s'exprime chez chaque individu différemment. "C'est une interaction entre les gènes, les facteurs environnementaux, l'hygiène de vie, et le vieillissement pur et simple", explique le dermatologue Tamar Nijsten, du centre médical Erasme de Rotterdam dans le quotidien flamand. C'est donc à la fois inscrit dans l'ADN et dans la façon dont nous menons notre vie au quotidien. L'hygiène de vie joue toutefois un plus grand rôle que les gènes. Les effets néfastes du mode de vie se font ressentir sur une période assez longue. La personne qui fume semble ainsi la plupart du temps 5 ans plus âgé que son âge réel.

La formation de taches de pigmentation est en partie déterminée par la génétique, de 50 à 60 % selon cette étude. Mais le soleil joue aussi un rôle important dans le vieillissement cutané. Ici, c'est la quantité de gènes pigmentaires qui va jouer. La personne qui a une peau claire et brûle vite au soleil dispose de peu de gènes de pigmentation, celle qui a une peau mate ou brunit vite en a davantage et sera mieux protégée des rayons UV. Le collagène, une protéine qui maintient l'élasticité de la peau, est aussi divisé lors de l'exposition au soleil et perd de son efficacité. La peau devient alors moins souple et se ride. Le meilleur remède à cela se trouve dans l'utilisation de crème solaire conseille le dermatologue néerlandais, renvoyant les crèmes anti-rides à du "charlatanisme".

Autre donnée interpellante: la différence entre les hommes et les femmes qui fument. La formation de rides chez les fumeuses est deux fois plus marquée. Les hommes ont des rides plus jeunes que les femmes, mais celles-ci les rattrapent à la ménopause quand leurs hormones sont bouleversées. Une femme qui présente plus d'hormones masculines aura l'air plus jeune.

Cigarette et rides

Savoir pourquoi la cigarette rend les lèvres plus fines et cause plus de rides n'est pas évident. Une cigarette est composée de nombreuses substances toxiques et elles sont difficiles à simuler par les scientifiques. Il est toutefois connu que les molécules du tabac et la fumée de cigarette détruisent les protéines et les cellules cutanées. Les cellules meurent alors petit à petit et la peau est endommagée. Le même processus se passe avec les rayons UV. La destruction de collagène rend la peau moins souple et cause des rides.

L'ostéoporose, qui touche une femme sur 3 passé 69 ans (contre un homme sur 7), joue aussi un rôle dans le vieillissement du visage. Les os sont la base des tissus adipeux sous-cutanés sur lesquels la peau repose. Quand cette base est fragilisée, la peau s'affaisse, détaille le dermatologue Nijsten. Cela se remarque concrètement dans la figure, les pommettes sont alors moins prononcées, tout comme l'ovale du visage et les joues sont pendantes. 

« Botox naturel »

Les personnes en surpoids semblent aussi plus jeunes. Cela est dû à l'excès de graisses sous-cutanées qui remplit leur visage et a l'avantage de lisser leurs rides, "un botox naturel" en soi.

Autre facteur important dans le vieillissement : le stress et les ennuis qui jalonnent une vie. Un divorce, des problèmes financiers, la perte d'un emploi, font en sorte qu'une personne semble environ deux ans plus âgée qu'une autre du même âge. Cela se voit alors dans l'expression de son visage plus renfrogné et dans ses yeux qui peuvent sembler plus tristes.

Toutes ces explications sur le vieillissement du visage sont donc basées principalement sur des facteurs environnementaux, comme la consommation de tabac ou l'exposition au soleil. Le patrimoine génétique ou un mode de vie plus sain peuvent aussi ralentir les signes de l'âge. La prochaine étape pour la recherche est d'analyser les facteurs internes qui font qu'un visage vieillit plus qu'un autre. La peau est-elle aussi le miroir de notre organisme interne, de nos organes, de nos vaisseaux, de nos cellules, de nos muscles ? "Il y a de fortes chances de penser que c'est le cas ", déclare Eline Slagboom, biologiste moléculaire spécialisée dans la longévité à l'Université de Leiden, citée par De Morgen. "Les personnes qui semblent plus jeunes semblent aussi vivre plus longtemps. Cela doit venir de la condition et de la qualité de leurs organes comme le coeur, les poumons et les reins. Quand une personne n'a pas un taux sanguin sain ou une bonne hygiène de vie, cela se voit de l'extérieur", ajoute-t-elle.