Le cycliste rwandais Joseph Areruya est parmi les 15 coureurs nominés pour la Trophée du Cyclisme Africain 2017. Par RFI




Les organisateurs de la Tropicale Amissa Bongo - dont la 12e édition s'est tenue en février et mars dernier - ont dévoilé les noms des 15 coureurs nominés pour le titre de meilleur cycliste africain de l'année 2017.

Décerné depuis sa création en 2012, ce trophée récompense « le coureur qui, par ses résultats sur le continent et sur le reste de la planète, a le plus contribué à faire rayonner et à faire connaître le cyclisme africain ».

Le lauréat sera élu par un jury présidé par Bernard Hinault (quintuple vainqueur du Tour de France) ainsi qu'une sélection de directeurs sportifs, d'entraîneurs, de dirigeants, de coureurs africains, de journalistes africains et européens. Les résultats seront donnés le 20 décembre.

Les 15 nominés sont : Meron Abraham (Erythrée), Anass Aït El Abdia (Maroc - UAE Emirates), Joseph Areruya (Rwanda), Issiaka Cissé (Côte d'Ivoire), Mekseb Debesay (Erythrée - Dimension Data), Ahmed Amine Galdoune (Maroc), Ryan Gibbons (Afrique du Sud - Dimension Data), Tsgabu Grmay (Ethiopie - Lampre Merida), Daryl Impey (Afrique du Sud - Orica-Scott), Merhawi Kudus (Erythrée - Dimension Data), Louis Meintjes (Afrique du Sud - Lampre Merida), Salaheddine Mraouni (Maroc - Kuwait-Cartucho), Tesfom Okubamariam (Erythrée - Interpro Cycling Academy), Willie Smit (Afrique du Sud), Meron Teshome (Erythrée - Bike Aid).

Récompensé en 2016, l'Erythréen Tesfom Okubamariam peut conserver son titre, ce qui n'est jamais arrivé depuis la création du prix en 2012. Avant lui, Natnael Berhane, Louis Meintjes, Mekseb Debesay et Daniel Teklehaimanot ont été élus successivement. Debesay et Meintjes peuvent donc aussi inscrire leur nom au palmarès pour la seconde fois.