Le ministère des TIC et de l'Innovation veut installer un système intelligent de gestion des déchets à Kigali. Par Agence Ecofin







Le Rwanda veut mieux gérer la question des déchets à Kigali. Le ministère des TIC et de l'Innovation a décidé de le faire grâce aux TIC. Il cherche actuellement une entreprise qui pourra installer des poubelles intelligentes dans la capitale. Le projet est estimé à 100 000 USD.

Le ministère des TIC et de l'Innovation du Rwanda est actuellement en quête de l’entreprise qui mettra en œuvre un système intelligent de gestion des déchets dans la ville de Kigali. Il a lancé un appel à manifestation d’intérêt à cet effet. L’entreprise au projet le plus intéressant sera annoncée en décembre prochain.

Le projet d’une valeur de 100 000 USD comprendra des poubelles intelligentes et des stations de déchets intelligentes. Selon le secrétariat de Smart Africa, qui aide le Rwanda dans la mise en œuvre du projet, l'initiative commencera dès la signature du contrat.

Une phase pilote sera d’abord lancée pour tester la viabilité du projet. Elle verra l’installation de stations intelligentes de collecte des déchets dans 10 marchés publics, à travers les trois districts qui composent Kigali. Les axes du projet sont la collecte, le transport, le traitement, le recyclage et l'élimination des déchets.

Les stations intelligentes de collecte de déchets fonctionneront à l’énergie solaire. Elles disposeront de poubelles intelligentes avec un système de surveillance en temps réel qui utilise des capteurs pour alerter les collecteurs sur les niveaux de remplissage des ordures.

Les stations disposeront également de tableaux de bord où les informations recueillies pourront être analysées et affichées, ainsi que d'un système de sécurité de bout en bout comprenant des caméras de vidéosurveillance et un système d'information géographique (SIG) pour identifier la source des données.

D’après le site newtimes.co.rw, au moins 450 tonnes de déchets sont collectées à Kigali chaque jour. Avec le système intelligent de gestion annoncé, les autorités municipales de la capitale espèrent que cette tâche deviendra plus efficace.

La capitale rwandaise compte actuellement plus de 1,6 million d'habitants. Elle devrait doubler d'ici 2035. La production des déchets deviendra alors plus importante. Adopter un système de gestion efficace maintenant devrait permettre à la ville d’éviter une future crise.