La Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (BAII) a approuvé l'adhésion du Rwanda.





La décision a été prise à l'unanimité par le Conseil des gouverneurs de la BAII lors de la 4e réunion annuelle de l'institution à Luxembourg, la première se tenant à l'extérieur de l'Asie.

La Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (BAII) initiée par la Chine a approuvé également  le Bénin et Djibouti, portant à 100 le nombre total de ses membres. Lors de la réunion des gouverneurs de l'institution samedi à Luxembourg, le ministre chinois des Finances, Liu Kun, a souligné que le président Xi Jinping attachait une grande importance à la bonne gestion de la BAII et avait proposé d'en faire un nouveau type de banque multilatérale de développement au XXIe siècle qui soit professionnelle, efficace et intègre et qui serve de plateforme nouvelle pour contribuer à la construction d'une communauté de destin pour l'humanité.

Jin Liqun (C), président de AIIB, Romuald Wadagni (2ème à G.), Ministre de Finance de Benin, Ilyas Moussa Dawaleh (2è à D), Ministre de l’Economie et de Finance, en charge de l’Industrie de Djibouti, et Uzziel Ndagijimana (1er à D), Ministre de Finance et de Plan du Rwanda, dans une photo du groupe pendant la 4ème réunion annuelle de AIIB à Luxembourg, le 13 Juillet 2019.

Banque de développement multilatérale dont le siège se trouve à Beijing, la BAII a commencé en janvier 2016 ses activités d'investissement dans les infrastructures durables et d'autres secteurs productifs en Asie et au-delà.

Cette réunion annuelle 2019 s'est déroulée sous le thème "Coopération et connectivité". L'occasion idéale de discuter des avantages sociaux et économiques qui peuvent être conquis en renforçant la coopération entre les différents pays et régions d'Europe et d'Asie.

Outre ce seuil de 100 membres atteint, la BAII a connu au cours de l'année écoulée un grand nombre de succès, y compris le statut d'observateur permanent à l'Assemblée générale des Nations Unies, le fait d'avoir prêté 8,5 milliards de dollars et d'avoir émis avec succès la première obligation verte mondiale en dollars, a énuméré le ministre.

Liu Kun a souligné qu'en tant qu'actionnaire et hôte du siège de la BAII, la Chine continuerait de soutenir son développement et a invité toutes les parties à participer à la 5e réunion annuelle qui se tiendra en juillet 2020 à Beijing.