L’année 2018 a consacré le Rwanda, carrefour des innovations technologiques en Afrique. Par F.MB avec Confidentiel Afrique




Kigali, sous la houlette du président Paul Kagamé s’est illustré de fort belle manière dans les défis technologiques auquel fait face le continent africain, dans un monde à l’apogée du numérique.

Confidentiel Afrique revient sur quelques temps forts de l’actualité sur le plan des innovations technologiques ayant marqué l’année 2018.

2018 fut une année de sacre et de prouesses technologiques pour le Rwanda. Ce pays a constitué le théâtre des innovations sur le plan numérique dans une Afrique en retard sur les questions technologiques. 

Kigali a sauvé le continent noir. Le contenu de la production médiatique africaine du point de vue digitalisation et innovations technologiques en est une parfaite illustration.

Le Rwanda, centre des innovations technologiques en Afrique

Des pas de géants. L’Afrique est à l’ère du numérique. En juin 2018, s’est tenu à Kigali le 2ème sommet sur l’innovation en Afrique. L’innovation digitale en matière de technologie électorale, était au cœur des préoccupations politiques. 

Sur le plan énergétique, le Rwanda s’est encore illustré dans la technologie des réseaux intelligents, par l’adoption de la ministre d’énergie, Germaine Kamayirese, des technologies numériques dans le système de distribution d’électricité. 

Décembre 2018, Kigali signe un partenariat avec le géant chinois Ali Baba, pour intégrer sa version régionale dans la plateforme d’e-commerce de la firme chinoise. Le pays abrite ainsi, la première plateforme du commerce numérique en Afrique. 

L’histoire retiendra également que le continent a bénéficié de la première monnaie numérique panafricaine durant l’année 2018. Dénommée « AFRO», cette crypto-devise est l’œuvre de la Fondation qui porte son nom. Conçue pour accompagner la croissance économique du continent, les 750 milliards d’AFROS émis pour son lancement marque les prémices d’une union monétaire africaine.