La banque marocaine Attijariwafa Bank envisage de lancer une nouvelle opération d’acquisitions en Afrique à la fin de l’année2019, en commençant par le Rwanda, le Kenya et l’Ethiopie. Par Le 1.ma



Cette annonce a été faite ce jeudi 8 novembre, Youssef Rouissi, directeur général adjoint de la banque pour les banques d’investissement mondiales en marge de sa participation à une conférence sur l’investissement à Johannesburg en Afrique du Sud, information rapportée par l’agence Reuters.

Attijariwafa, l’une des plus grandes banques marocaines, a déjà des filiales au Cameroun, en République du Congo, en Égypte, au Gabon, en Côte d’Ivoire, au Mali, au Sénégal, en Tunisie et au Togo. Elle a également des succursales en Europe et dans le Golfe.

« Nous avons des opportunités au Rwanda. Nous étudions également d’autres au Kenya et en Éthiopie », a déclaré à Youssef Rouissi.

« L’idée est d’acquérir des banques qui figurent parmi les cinq premières banques de tous les marchés », a-t-il ajouté.

Il est à rappeler que plusieurs banques marocaines, entreprises de télécommunications, entreprises de construction et groupes industriels se sont développés en Afrique, faisant grimper les investissements directs étrangers du Maroc à 960 millions de dollars en 2017.

Attijariwafa, qui a racheté la banque égyptienne de Barclays en 2017, a annoncé un bénéfice net attribuable aux actionnaires en hausse de 6,4% à 2,8 milliards de dirhams (295 millions de dollars) au premier semestre de cette année.

Youssef Rouissi a aussi indiqué qu’une grande partie de l’année 2019 serait consacrée à l’intégration de la nouvelle filiale égyptienne, après quoi la société chercherait de nouveaux objectifs offrant une banque de détail solide et élargissant la portée géographique des activités de banque de financement du groupe.