RWANDA : OCP Africa Investit 6,3 Millions de Dollars dans une Usine d’Engrais

OCP Africa a conclu une joint-venture avec l’Etat Rwandais et une entreprises privée locale visant à réduire les coûts et à augmenter l’offre d’engrais et à stimuler la production agricole, rapporte le journal local The New Times. Par Issam Ben Yadari



L'accord permettra à OCP Africa de détenir une participation majoritaire de 57,4% dans une nouvelle société, la Rwanda Fertilizer Company, tandis qu'APTC détiendra 30% et le gouvernement de Kigali 12,6%.

L’accord, approuvé par le cabinet présidentiel de Paul Kagamé mercredi, implique une société rwandaise, Agro Processing Trust Corporation (APTC) , OCP Africa, ainsi que le gouvernement du Rwanda.

Le trio créera conjointement une entreprise de mélange d’engrais dans le pays pour produire, commercialiser et distribuer des engrais.

6,3 millions de dollars investis par ocp africa

Selon l’accord, OCP Africa, filiale du géant des phosphates OCP devrait investir 6,3 millions de dollars dans le projet.

The New Times avance que l’accord permettra à OCP Africa de détenir une participation majoritaire de 57,4 % dans une nouvelle société, la Rwanda Fertilizer Company, tandis qu’APTC détiendra 30 % et le gouvernement de Kigali 12,6 %.

Sans divulguer les détails du deal, les autorités rwandaises ont indiqué que le terrain sur lequel l’usine de fabrication d’engrais sera construite a été identifié et que les travaux de construction prendront entre 12 et 14 mois.

Le cadre de l’accord a été convenu entre les deux pays lors de la visite du roi Mohammed VI au Rwanda en octobre 2016.

Une cartographie des sols du rwanda à l’étude

« Il y a eu des progrès en coulisse avec nos partenaires rwandais, depuis l’annonce de la décision en 2016. Nous attendions l’approbation de la joint-venture du gouvernement du Rwanda pour pouvoir respecter le calendrier d’établissement », a déclaré Jihane Ajijti, directrice du développement commercial d’OCP Africa.

« Les parties se sont engagées à améliorer l’accessibilité des engrais au profit des agriculteurs », a-t-il ajouté.

L’accord ouvre la voie à un partenariat entre l’OCP et le ministère de l’Agriculture du Rwanda pour éliminer les principaux obstacles à la réalisation du potentiel agricole du pays, en améliorant la qualité des engrais.

Les agriculteurs et les experts agricoles du pays ont récemment exprimé leur inquiétude quant à l’utilisation des mêmes engrais pour différents sols, ce qui réduit la production. La nouvelle société indique qu’elle mettra à jour la carte des sols et recommandera le type d’engrais à appliquer sur la base de données scientifiques.

Certaines sources locales affirment que le niveau relativement bas de la production agricole au Rwanda est dû à plusieurs facteurs, parmi lesquels l’utilisation d’engrais génériques, qui ne sont pas adaptés aux sols et aux cultures rwandaises.

La coentreprise facilitera le passage des engrais génériques aux engrais sur mesure. Le projet devrait réduire le prix des engrais et améliorer la productivité et les revenus des agriculteurs.

 

Tour du Rwanda : Samuel Mugisha, la nouvelle révélation rwandaise, s'impose

Le jeune Rwandais a brillé pour remporter la 10e édition du Tour du Rwanda.

Cyclisme sur route - Philippe Le Gars - Samuel Mugisha, révélation rwandaise.

Samuel Mugisha, révélation rwandaise.

Samuel Mugisha a remporté dimanche la 10e édition du Tour du Rwanda qui s'achevait à Kigali avec la double ascension du Mur de Kigali. La dernière étape a été remportée par l'Algérien Azzedine Lagab, déjà vainqueur le premier jour à Rwamagana, dimanche dernier. Le jeune Rwandais, âgé de seulement 20 ans, est le plus jeune vainqueur de l'épreuve. Il est passé professionnel cette saison au sein de l'équipe continentale de Dimension Data for Qhubeka, la réserve de la World Tour sud-africaine. Avant de s'imposer ce dimanche sur son tour national, il avait remporté le classement de la montagne du Tour du Val d'Aoste, l'une des épreuves les plus relevées chez les espoirs.