Au Rwanda, les expéditions de fleurs coupées ont généré 2,8 millions $ entre juillet 2017 et mars 2018, soit plus que le double de la valeur enregistrée sur la même période un an plus tôt. Par Espoir Olodo, Agence Ecofin




D’après le Conseil rwandais de développement des exportations agricoles (NAEB), qui a révélé ces chiffres, l’industrie floricole pourrait encore améliorer ses performances d’ici la fin de l’année en raison des nouveaux développements attendus dans la filière.

Ainsi, un projet piloté par l’entreprise rwandaise Bloom Hills Rwanda en partenariat avec une société japonaise devrait permettre d’exporter d’ici le mois prochain, des fleurs de gentiane cultivées au Rwanda vers l’Europe à prix unitaire de la tige compris entre 500 et 700 francs rwandais (0,58-0,81 $).

L’initiative actuellement développée sur 4 hectares dans le district de Gsabo, emploie 50 personnes et vise à exporter 430 000 tiges de la fleur aux Pays-Bas d’ici 2020.