Les Parlementaires ayant pris part au « Dialogue parlementaire sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle en Afrique de l'Est, à Kigali, 21-22 novembre 2017. Par Loop News

 

Parlementaires en mission en Afrique LOOP NEWS CREATED : 29 NOVEMBER 2017 ACTUALITES LOCALES

Au cours du mois de novembre, sous le chapeau du Front Parlementaire contre la Faim en Haïti (FPFH), des parlementaires haïtiens ont pris part à deux ateliers techniques en Afrique, « dans la perspective de partager avec certains parlementaires Africains, les acteurs politiques ainsi que ceux de la société civile de pays africains, les expériences latino-américaine et caribéenne en matière de lutte contre l’insécurité alimentaire ». La nouvelle est annoncée dans un communiqué de la FAO-Haïti ce mercredi 29 novembre.
Le premier rendez-vous s’est déroulé à Kigali, capitale du Rwanda, du 21 au 22 novembre. Intitulé « Dialogue parlementaire sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle en Afrique de l’Est », il a rassemblé 57 parlementaires provenant de 8 pays de l’Afrique de l’Est pour des partages d’expériences et de connaissances en matière de cadres politiques et législatifs sur la question de la sécurité alimentaire. Le député Tanis Tertius, président du FPFH, y a représenté non seulement Haïti, mais également toute la région de l’Amérique Latine et des Caraïbes.
Son intervention, résumée par la FAO-Haïti, portait sur l’importance des alliances dans la lutte contre la faim dans le monde. « Les Parlementaires des régions et sous-régions de l’Afrique, de l’Amérique Latine et des Caraïbes, doivent établir de nouveaux liens et consolider les relations déjà existantes ; échanger et partager leurs expériences en matière de formulation et de mise en œuvre en de lois, de politiques et de stratégies relatives à la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Nous devons travailler ensemble pour éradiquer la faim en Afrique, en Amérique Latine et dans les Caraïbes! C’est là notre engagement! », a-t-il lancé.
Selon l’agence de l’Onu, au terme de cette conférence inter-régionale, chaque parlementaire a pris l’engagement, à travers une déclaration solennelle, de recommander à son parlement et à ses mandants de progresser dans la réalisation des objectifs mondiaux en matière de nutrition maternelle et infantile.
D’un autre côté, à l’initiative du Mouvement « Scaling Up Nutrition (SUN) », le vice-président aux affaires techniques du FPFH, député Vikerson Garnier, a également participé, entre le 7 et le 8 novembre 2017, au « Rassemblement mondial sur la nutrition ». L’évènement a réuni près de 900 participants, à Abidjan, Côte d’Ivoire.
Lors des sessions en atelier, M. Garnier « a tenu à faire le plaidoyer pour l’allocation de ressources adéquates dans les budgets nationaux en vue de la mise en œuvre de politiques publiques de nutrition », rapporte la FAO-Haïti.
La première dame de la République, des représentants des Ministères de la Santé Publique et de la Population (MSPP), de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR), des Affaires Sociales et du Travail (MAST) ainsi que de Partenaires Techniques et Financiers dont l’Union européenne, l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID) et le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) ont fait partie de la délégation haïtienne.